Attirer l’oeil avec vos photos sous-marines !

Attirer l’oeil avec vos photos sous-marines !

Avez-vous déjà regardé avec admiration une de ces images dont on ne peut détacher le regard ? Une photo est forte à mon goût lorsque l’oeil est guidé d’une manière habile vers le sujet. C’est ce que l’on appelle une photo bien composée et vous connaissez déjà la règle des tiers, la gestion de la profondeur de champ et d’autres astuces distillées au fil des articles.  Découvrons ensemble comment attirer l’oeil ou ne pas le distraire !

1.La netteté et le flou

L’oeil est naturellement attiré par ce qui est net dans l’image. Le piqué de l’image, c’est à dire avec quelle précision sont reproduits les détails,  joue aussi un rôle. Pour accrocher le regard, il faut pouvoir regarder dans les yeux du sujet, c’est pour cette raison que les yeux des poissons se doivent d’être nets. Notre regard ne s’attarde pas sur les parties floues et  la profondeur de champ est un super outil pour isoler le sujet de son environnement.

Copyright  Kevin Bryant

Copyright Kevin Bryant

2. Grande taille contre petite taille

Les sujets qui prennent le plus de place dans l’image attirent l’oeil. C’est pour cela que l’on s’efforce de remplir le cadre en photo sous-marine. A votre avis est ce qu’un   sujet de petite taille qui ne prend pas beaucoup de place peux-aussi attirer l’oeil  en photo sous-marine ? C’est une question ouverte où j’apprécierais vos commentaires !

3. Une présence humaine

maldives_gorgones-plongeur

Un modèle donne souvent une  échelle face à une épave ou un récif. Il apporte aussi une dimension supplémentaire dans une scène sous-marine.

On entend souvent parler de la nécessité d’avoir 3 dimensions, le premier plan éclairé au flash,  un deuxième plan constitué par un récif et un 3e plan pour la colonne d’eau. Si on y ajoute en plus un modèle bien détaché du récif, la photo peut devenir attractive si le premier plan est un peu banal.
Une présence humaine sur une photo bien composée parle à notre nature sociale. Vous remarquerez que des photos avec un plongeur ou un modèle sont souvent présentes dans les brochures commerciales.

 

4. Zones lumineuses contre zones d’ombres

Copyright Stephen Childs

Copyright Stephen Childs

Cela parait simple mais on voit beaucoup de photos sous-marine où la luminosité du premier plan et de l’arrière plan est strictement la même. Au contraire si le sujet bien exposé avec le flash se détache sur un fond bleu ou noir, on gagne presque à tous les coups.

 

5. Couleurs chaudes plutôt que froides

Copyright Zona Retiro

Copyright Zona Retiro

 

 

Nos yeux se dirigent naturellement vers des couleurs chaudes (faîtes le test des chaussures rouges). Les éléments colorés comme les étoiles de mer, les éponges jaunes  peuvent distraire l’oeil s’ils ne sont pas le sujet principal et que votre sujet est dans les tons verts, bleus ou violets.

6. Des couleurs saturées

Copyright Henry Jager

Copyright Henry Jager

Comparez ces 2 photos , laquelle selon vous a les couleurs les plus vives ?

Copyright Motoya Kawasaki

Copyright Motoya Kawasaki

En photo sous-marine, cela peut être un défi d’obtenir des couleurs si saturées du fait de l’eau. Mais cet exemple montre bien à quel point l’impact des couleurs est forte.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à poster un commentaire. Et pensez à vous abonner à la newsletter pour être mis au courant des prochains articles :)

Comments

  1. Jumeau Jean François says

    Bravo Claire Formule.
    Magnifique !!

    Regardez le site d’un ami qui fait de le photo animalière « sur terre »

    Alexis Dubois dans la barre Google

    Amitiés;

    JFJ

  2. Thimo says

    Hello,

    Merci encore pour ce post…..
    A la question posée : je dirai OUI car un poisson clown dans son environnement avec tous ces copains autour de lui …. hmmmm why not ???
    Bon vite à l’eau et tester tous les bons conseils …. 5 semaines à tenir !!!!!

    Thimo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *