La photo sous-marine pour tous !

Si vous êtes débutant dans la photo sous-marine, que vous ayez ou non déjà un appareil photo sous-marin,
bienvenue !

Je vous propose ici de mettre fin à 7 idées reçues sur la photo sous-marine.

La photo sub est réservée aux plongeurs chevronnés ?!

Il faut d’abord être un plongeur capable de gérer sa flottabilité et comme cela s’apprend dès le niveau 1 ou l’open water, c’est votre aisance sous l’eau qui va être déterminante. Pratiquer à intervalle régulier votre sport favori, en fosse mais aussi en milieu naturel. Une fois les automatismes acquis, n’attendez pas de devenir moniteur de plongée pour vous essayer à la photo sous-marine :) Soyez conscient de vos aptitudes et de vos limites, c’est bien de commencer la photo dans un endroit protégé des courants, sur le sable par exemple à faible profondeur.
Vous trouverez sûrement mon article intéressant pour améliorer votre flottabilité.

Si je photographie, je ne vais pas profiter de ma plongée ?!

J’entends cet argument très souvent ! Comment tu fais pour profiter de ta plongée si tu as l’oeil sur le viseur ? Et bien je sélectionne ce que je vais prendre en photo et je ne vais pas flasher tous les petits poissons colorés que je vois. Je prends le temps de regarder mon sujet,  comment il est placé, d’où vient la lumière, comment je vais le cadrer, est ce que c’est accessible sans endommager l’environnement ?
Cela me laisse du temps pour apprécier une ambiance et il se peut même que cela change votre perception du monde sous-marin.

 

On ne peut pas faire de belles photos avec un petit appareil compact ?!

Je vais vous avouer quelque chose, j’ai vu des photographes en herbes avec un reflex plein format dernier cri dans un caisson digne d’une Rolex (si je peux me permettre cette comparaison suisse…) sortir des photos floues, mal cadrées et mal exposées.
Alors l’appareil photo ne fait pas le photographe ! A contrario, on peut réussir de superbes photos avec un compact, il suffit d’en exploiter les capacités. Si vous êtes là, vous êtes sur la bonne voie ! :)

 

Ca coûte cher ?!

Se poser les bonnes questions pour dépenser moins ! Que voulez-vous faire de vos photos ? Partager vos photos sur les réseaux sociaux ? Faire quelques tirages papiers 10×15 ? De la photo souvenir sans prise de tête ou bien vous êtes un ambitieux photographe ? Je ne vous cache pas que la dernière option demande un engagement personnel et un investissement financier.
Pour les autres, il y a maintenant de performants compacts, du plus simple pour les novices et des compacts experts pour les plus exigeants.
Il faut compter entre 200 euro et 700 euro pour un compact. Un caisson en polycarbonate (transparent) se trouve à partir de 250 euro mais cela varie grandement en fonction du modèle et du fabriquant. Je vous livre dans mes articles des conseils pour choisir votre compact et votre caisson.

Vous aimez voyager léger, cela prend trop de place dans votre sac ?!

J’imagine que vous emmenez déjà un appareil photo en vacances et donc son chargeur. Un caisson sous-marin se glisse facilement dans une sacoche, comme celle d’un détendeur et il reste même la place pour mettre un flash sous-marin. Le reste (chargeur ou bras) passe dans le sac de plongée bien calé dans la combinaison néoprène.
Pour un débutant en photo sous-marine, il faut assez peu de matériel et c’est facile à transporter dans un petit sac à dos.

Je suis déçu de mes photos ?!

Et vous êtes ici donc c’est que vous avez l’envie de progresser. Vous êtes satisfaits de vos photos terrestres et pas de celles sous l’eau. C’est normal pendant toute phase d’apprentissage. Il existe ici des astuces simples pour améliorer vos photos sous-marines.

 

La photo sous l’eau c’est trop compliqué  ?!

Dites-moi dans les commentaires ci-dessous :

  • Qu’est ce qui vous bloque pour vous lancer ?
  • Vous avez déjà essayé et quels problèmes avez-vous rencontrés ?

Je consulterais personnellement vos commentaires pour vous aider dans les prochains articles.