La composition et la règle des tiers en photo sous-marine !

La composition et la règle des tiers en photo sous-marine !

Vous avez déjà vu plusieurs plongeurs photographier la même chose. En regardant leurs photos, certaines attirent votre oeil …les «wow» fusent… et d’autres le laissent indifférent.
Le secret réside dans la composition ! Qu’importe le nombre de flashs externes ou la taille du capteur de votre appareil, il faut essayer de bien organiser les composantes de votre photo.

Kesako la composition ?

Pour réussir une composition, on peut jouer avec plusieurs paramètres :
– le cadrage, vertical ou horizontal,  mais pas seulement,
– la place donnée à votre sujet, un polype de corail ou bien une table de corail
– la netteté de tout ou partie de l’image, comme le flou derrière un petit gobie
– les lignes de force de l’image qui vont guider l’oeil
– les couleurs, ou le contraste entre les couleurs

Il serait dommage d’aborder toutes ces données en une fois alors nous les aborderons ensemble dans les prochains articles.

Saviez-vous qu’il y avait des règles ?

Une composition réussie n’est pas le fruit du hasard ! Elle obéit , «oui, mon capitaine !», à des règles et celles-ci s’appliquent en macro, photo de poisson ou en ambiance.

D’où je sors çà ?

Elles sont issues de notre culture occidentale. En fait, notre oeil «lit» une image en partant du coin supérieur gauche pour terminer à l’opposé dans le coin inférieur droit, schématiquement cela forme la lettre «Z». Notre oeil va s’arrêter à des points particuliers de l’image du fait de la présence d’éléments attractifs.

Ainsi vous ferez mieux passer votre message comme par exemple : «Admire les yeux de ce poisson scorpion» ou «la délicatesse de cette flabelline».

Le but est de placer les éléments attractifs sur ces points particulier pour que l’image vous parle ! Tendez l’oreille ! :)

Mais j’aime pas faire ce qu’on me dit !

Les règles (en photo seulement :))  sont faîtes pour être transgressées. C’est très bien en soi parce que cela permet de rester créatif et d’excellentes photos en sont la preuve.

Avant d’outrepasser ces règles, il faut les maîtriser. Ces excellentes photos les transgressent dans un but précis  : pour apporter un message particulier. Quand on débute, il faut apprendre à les respecter.

Secret #1  : La règle des tiers

 

Règle des tiers, l'image est divisée en tiers

Règle des tiers, on peut retrouver ce quadrillage dans le viseur ou l’écran LCD

Cett règle consiste à placer les éléments importants de l’image sur les lignes verticales et/ou horizontales  qui coupent l’image au tiers.
A leurs croisements apparaissent les 4 points forts !  Votre sujet aura d’autant plus d’effet qu’il se situe sur un de ces points forts.

Petit comparatif :

_MAL8598_bis

_MAL8600_bis En haut le poisson est centré, rien qui retienne vraiment notre attention . En bas, on le voit plus en mouvement, on regarde un petit peu plus longtemps.

Quelles conséquences pour nos photos ?

- Eviter de centrer votre sujet ! Déplacez-vous en arrière ou en avent pour faire entrer ou sortir des éléments.

– Placer les lignes horizontales (le fond par exemple) majeures le long d’un des deux axes horizontaux.

Lépave repose droite sur sa quille ou presque

Lépave repose droite sur sa quille ou presque

- Placer les lignes verticales majeures le long d’un des deux axes verticaux.

Il ya des repères de verticalité dans cette image.

Il ya des repères de verticalité dans cette image.

- Il faut placer votre sujet sur une de ces lignes, ou à une de leurs intersections (points forts).

J'ai essayé de placer ce frogfish sur un point fort. Pas toujours facile puisqu'on ne peut pas bouger la bestiole :)

J’ai essayé de placer ce frogfish sur un point fort. Pas toujours facile puisqu’on ne peut pas bouger la bestiole :)

Briser les règles

Pour résumer, il faut éviter de couper l’image en deux.

Quand vous la brisez, c’est donc dans le but précis de la couper en deux, par exemple :

  • Souligner une symétrie, j’imagine un sujet qui se reflète sous la surface.
  • Un sujet centré au milieu d’un graphisme convergent, comme une anémone
  • Souligner la différence entre deux ambiances : les photos mi-air/mi-eau par exemple.

Voilà, nous aborderons d’autres règles et principes de la composition en photographie.

En attendant, je vous conseille d’appliquer cette règle dès maintenant, car elle améliorera grandement vos photographies !

Laissez un commentaire si vous avez quelque chose à partager sur la composition, ou si vous avez des questions !

Comments

  1. Thimo says

    Merci pour ces explications des plus intéressantes.
    Vivement pâques pour mettre tous vos bons conseils en pratiques…..

    Comment vous envoyer des photos prises sous l’eau afin d’obtenir, éventuellement, une critique sur celle-ci ?????

    Thimo

    • claire formule says

      De rien ! Je comprends ton impatience pour retrouver la mer ! Encore quelques semaines à attendre pour moi aussi…Pour l’analyse des photos, on en discute en MP, pas de problème :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *