Comprendre l’exposition d’une photo…sous-marine

Comprendre l’exposition d’une photo…sous-marine

L’exposition d’une photo (sous-marine), ca veut dire quoi ? Retour sur les 3 paramètres pour gérer vous-même l’exposition de vos photos : l’ouverture du diaphragme, la vitesse d’obturateur et la sensibilité du capteur.

L’exposition, c’est quoi ?

L’exposition d’une photo désigne, par un terme un peu technique, l’action du rayonnement lumineux sur le capteur de l’appareil photo.
Plus il y a de lumière captée et plus son action est importante sur ma photo et plus mon exposition sera grande.

On ne perçoit pas la même quantité de lumière sous l’eau que l’on soit en Bretagne ou en Polynésie française vous en conviendrez.

Exposition, trop sombre, trop claire ou bien normale ?

 

Le mode Automatique

Avec le mode automatique, les photos sont normalement exposées. L’appareil possède des capteurs pour mesurer la luminosité de l’image. Il possède même plusieurs modes différents : il peut soit se baser uniquement sur le centre de l’image, soit sur la totalité de l’image, ou un intermédiaire entre les deux. L’appareil décide de laisser rentrer plus ou moins la lumière, voire de déclencher le flash.

Modifier l’exposition d’une photo

L’exposition dépend de 3 paramètres :

  • La sensibilité ISO : c’est la sensibilité du capteur à la lumière. Plus le nombre d’ISO est grand, par ex IS0 800 et plus le capteur est sensible.
  • L’ouverture du diaphragme : c’est le diamètre d’ouverture du diaphragme au déclenchement. Plus le diaphragme est ouvert et plus la quantité de lumière entrante est grande.
  • La vitesse d’obturation : c’est le temps d’ouverture du diaphragme au déclenchement. Le temps de pose, combien de temps vous laissez entrer la lumière.

Ces 3 paramètres sont interconnectés. Si vous changez un paramètre d’une photo normalement exosée, et que vous ne touchez pas aux autres paramètres, et bien le résultat est soit une photo sous-exposéee, soit sur-exposée.

Le moyen pour retenir tout cela est un beau triangle :

 

triangle exposition

le triangle d’exposition

On a besoin de savoir cela pour la photo sous-marine ?

Vous pensez peut-être pas besoin de tout cela, sous l’eau j’utilise le mode AUTOMATIQUE de mon compact. Je vais vous décevoir et j’en suis désolée à l’avance. Je vous conseille d’apprendre à utiliser le mode manuel de votre compact pour plusieurs raisons :

 

  • sous l’eau, l’appareil peut se tromper (souvent) en mesurant l’exposition et votre appareil va chercher à exposer toute l’image, alors que vous voulez seulement exposer le joli petit poisson devant vous.
  • vous pouvez vouloir volontairement sous-exposer ou sur-exposer vos photos pour faire une jolie silhouette noire par exemple.
  • ces 3 paramètres ont des effets secondaires sur votre photo :
  1. l’ouverture agrandit ou réduit la zone de netteté sur votre photo,c’est la profondeur de champ
  2. la vitesse laisse entrer plus ou moins de lumière ambiante, mais aussi gèle un sujet en mouvement,
  3. la sensibilité ISO, plus le nombre ISO est important, plus le capteur est sensible et plus la qualité de la photo se dégrade.

Pour vous exprimez et mieux controler ces effets, il est important de comprendre et utiliser le mode manuel.

La suite est consacrée aux 3 angles du triangle : l’ouverture, la vitesse d’obturation et la sensibilité ISO. Commencer à jouer avec l’exposition sur votre appareil en faisant varier ces 3 paramètres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *