Lentille grand angle, incontournable ?

Lentille grand angle, incontournable ?

J’ai récemment un lecteur qui m’a demandée si une lentille grand angle était incontournable ? Merci Pascal pour ta question. N’hésitez pas donc à poser des questions, je lis vos mails :) Je pense que ce sujet va intéresser d’autres lecteurs. Puisque nos chers revendeurs regorgent d’idées pour nous vendre toujours plus d’accessoires, que pensez de la lentille grand angle ?

Je vais aborder la question en 2 parties. Dans un premier temps, qu’est ce qui se passe si je photographie en grand angle sans lentille ? Puis enfin, comment bien choisir une lentille grand angle ?

Photographie grand angle sans lentille

A l’avant de votre caisson étanche, le tube qui recouvre le zoom est appelé couramment hublot. On parle de hublot plan quand la vitre placée devant l’objectif est plane. Et de dôme quand la vitre est bombée.

Utiliser son APN dans sa focale la plus courte (zoom rentré ou position grand angle) derrière un hublot plan pose un certains nombre de problèmes :

1- Réfraction

Lorsque les rayons lumineux passent de l’air à l’eau (de l’air à l’intérieur du caisson à l’eau), ils subissent une déviation de près de 25%.

Exemple de réfraction avec un mélangeur dans un verre d'eau : la partie immergée apparaît plus proche et grosse

Exemple de réfraction avec un mélangeur dans un verre d’eau : la partie immergée apparaît plus proche et grosse

C est la même chose pour votre apn avec un hublot plan.

Exemple de réfraction avec Sony RX 100. En terrestre, le grand angle offre un champ de 75°. Derrière un hublot plan sous l'eau, seulement 56°.

Exemple de réfraction avec Sony RX 100. En terrestre, le grand angle offre un champ de 75°. Derrière un hublot plan sous l’eau, seulement 56°.

 

2 – Distorsion géométrique

Comme le hublot plan ne fait pas dévier les rayons lumineux de manière égale, cela crée une distorsion d’autant plus importante que la focale est petite. Il y a plus de distorsion avec un 24 mm qu’un 28 mm. Les utilisateurs de Canon S100 pourraient me dire ce qu’ils en pensent, il ya un formulaire de commentaire en bas de l’article :)
L’effet se traduit par une image plus nette au centre qu’aux bords. Plus on s’éloigne du centre de l’image et plus l’image devient flou. C’est d autant plus marqué que l’ouverture est grande (f/1,8 par ex).

Distorsion géometrique d'un grand angle derrière un hublot plan

Distorsion géometrique d’un grand angle derrière un hublot plan

 

3- Aberration chromatique

Si observe de près la réfraction d’une lumière blanche lors du franchissement air/eau, on peut voir que la déviation des composantes rouge, orangé, jaune, etc., de la lumière blanche varie. Les rayonnements bleus étant plus réfractés que les rouges et le spectre s’étalant entre les deux. C’est ce phénomène que l’on appelle la dispersion. Cet effet va se traduire par l’apparition, surtout sur les bords de l’image de franges colorées et d’une nette perte de définition en noir et blanc.

Aberration chromatique - Après grossissement à 400%, les franges sont visibles

Aberration chromatique – Après grossissement à 400%, les franges sont visibles

La solution est dans le dôme

Pour corriger une bonne partie de ces problèmes avec le grand angle, oublier le hublot plan et utiliser un hublot semi-sphérique, appelé dôme.

Rayons lumineux à travers dôme et hublot plan.

Rayons lumineux à travers dôme et hublot plan.Pas de réfraction avec un dôme.

La lumière n’est ainsi pas réfractée à travers le dôme ce qui permet à l’APN de conserver sous l’eau presque tout son champ angulaire terrestre. Un tel hublot n’introduit donc aucune distorsion.

D’un point de vue optique , une image virtuelle est créé à quelques centimètres devant le dôme. Pour obtenir une image nette avec dôme, il faut faire la mise au point sur cette image virtuelle et non le sujet lui-même. L’autofocus doit être en mode macro .

Image virtuelle créé par le dôme

Image virtuelle créé par le dôme

Les APN n’offrent pas un angle de champ très large même avec un dôme. Couramment on parle de grand angle à partir de 100° sous l’eau. Donc on est loin du compte avec notre compact.

Bien choisir une lentille grand angle

La lentille grand angle se fixe le plus souvent sur le hublot du caisson lui-même, soit en vissant la lentille sur le hublot, soit par un système de baïonnette. Je préfère le système de baïonnette pour peu que le système de fixation soit efficace.

Lentille grand angle, conversion 0,3x Dyron

Lentille grand angle, conversion 0,3x Dyron

Cette lentille est dite «humide» parce que l’eau va remplir le petit espace entre le caisson et la lentille. L’eau ne remplit pas le dôme. La lentille est donc amovible sous l’eau. Au cours d’une plongée, vous pouvez faire de la photo rapprochée et du grand angle.

La lentille grand angle permet de cadrer l’ensemble du sujet tout en restant proche. Le contraste et la netteté en sont améliorés.

Facteur de conversion

La caractéristique principale d’une lentille grand angle est le facteur de conversion : 0,6x, 0,8x…

Un APN avec une focale de 28mm (équivalent 24×36) aura une focale de 28×0,6 = 16,8 mm lorsqu’il est équipé d’un complément grand angle 0,6x.

Plus le facteur est petit et plus le champ angulaire sera grand.

Avec une lentille grand angle 0,3x , un Sony RX100 aura sous l’eau un champ angulaire de 137° (je vous épargne le calcul mathématique). Ce résultat ne prévaut pas pour tous les compacts, cela dépend de la taille du capteur et de l’objectif.

Bien choisir une lentille grand angle

Toutes les lentilles grand angle ne se valent pas. Il y a des différences de poids, de luminosité, de netteté et enfin le facteur de conversion mérite d’être testé.

  • Vérifier la compatibilité : Toutes les lentilles grand angle ne sont pas compatibles avec le caisson d’un point vue optique.

Le hublot est souvent trop long (en cause le super zoom) pour faire un usage effectif d’une lentille grand angle. On rencontre des problèmes de vignettage (le contour noir ) ou des angles manquant de netteté.
Un hublot très court permet à la lentille humide d’être placée plus près de l’objectif quand le zoom est complètement rentré (en position grand angle donc).

L’arrière de la lentille doit être aussi proche que possible du hublot plan du caisson. Vous trouverez parfois Type 1 et Type 2, le choix dépend de l’appareil photo et du caisson étanche.

Inon M67 Screwring Type 1

Inon M67 Type 1

Inon M67 Screwring Type 2

Inon M67 Screwring Type 2

 

 

 

 

 

 

  • La lentille de conversion grand angle est de préférence un dôme. Vous devez en être convaincus à ce stade :)
  • Un pare-soleil autour de la lentille de conversion permet d’éviter le «flare». C’est encore un défaut qui réduit le contraste de l’image.  Les zones sombres sont contaminées par les zones lumineuses, lorsque le soleil est en face du photographe.

    Pare soleil  pour la lentille Inon UWL-H100

    Pare soleil de la lentille Inon UWL-H100

Vous avez aimé cette article , vous avez des questions sur cette histoire de grand angle, je vous incite à laisser un commentaire dans le formulaire sous l’article.

J’en profite pour remercier mes lecteurs,  ceux qui osent m’écrire pour demander des conseils ou pas :) Vous êtes de plus en plus nombreux à suivre le blog, MERCI !

Comments

  1. Pascal Poirier says

    Le souci pour le dôme qui convient à mon matériel c’est qu’il est plus cher que l’appareil lui mème, je serais obligé de m’en passé pour mon voyage à Maurice!…Mais merci quand méme pour tes conseils que j’imprime et que je vais emporter dans mes bagages!

    A bientôt

  2. claire formule says

    Je comprends la frustration. Certains grand angle (en bon état) ont une valeur de revente parce qu’ils peuvent s’adapter sur plusieurs caissons. (G16 tres populaire par exemple).
    Bonne plongée à Maurice ! :) Ramènes-nous de belles photos !

  3. Ulrick says

    Bonjour,

    avec le RX100 et le caisson Nauticam, je suis en M67, pas simple de jongler entre le grand angle Idas UWL-04 et la macro.
    Avant j’avais un AD-Mount sur mon caisson Canon pour A95 et c’était plus aisé de jongler entre les différents compléments optiques.
    Devons nous visser à fond le grand angle ???
    D’autre part, j’ai constaté qu’il fallait zoomer pas mal pour ne pas avoir les ailettes du fisheye sur la prise de vue !!!!

    quels sot vos conseils pour prises de vue en fisheye

    • claire formule says

      Bonjour Ulrick,
      je suis d’accord avec toi ! J’ai aussi beaucoup jonglé avec des lentilles macro vissantes et à refaire je prendrais un systeme de bayonet.
      Le grand angle doit être vissée completement pour réduire l’espace antre le verre du caisson et la lentille. Mais il ne faut pas le serrer à fond. J’ai tendance à appliquer un tout petit peu de silicone (pas trop sinon ca deborde sur la lentille) sur le pas de vis pour faciliter le vissage.
      S’il faut zoomer avec la lentille grand angle, tu perds une partie de la couverture angulaire. Mais il se peut que 35mm avec une lentille grand angle te donne un champ angulaire superieur au 28mm de l’APN. Cela depend de la lentille.Le mieux est de tester !

  4. Sebastien says

    Petite question,

    Est-ce que l’ajout d’une lentille sur un hublot plan corrige la distorsion géométrique?
    Sinon j’ai le même problème que Pascal! le dôme coute encore 500€

    Merci par avance

    • claire formule says

      La distortion geometrique est la deformation des lignes vers l’extérieur et elle n est pas genante sous l’eau ( a la difference de la prise de vue terrestre : architecture par exemple). Cet effet est au contraire utilise dans un bon nombre de prise de vue sous-marine, photos en très grand angle avec cet effet « fisheye » où les lignes sont arrondis. Si vous voulez la corriger, un logiciel de post traitement peut le faire.
      Un dôme en verre est un investissement, j’en conviens, de plus il ne s’adaptera peut-être pas à votre prochain APN…Mais il apporte un angle de vue plus large comme je l’explique dans l’article.
      Merci
      Claire

  5. says

    Bonjour,

    J’aimerai faire des images mi-air, mi-eau à partir d’un aquarium où mon réflex 24X36 se trouverait sur un sujet très rapide (oiseau plongeant à distance très proche de l’appareil +/- 30 cm et j’ai entendu parler de dôme de grand diamètre soit 230 mm et à double parois où l’on emprisonne l’eau en bouchant les trous pour éviter que l’eau ne ressorte de la partie aérienne et ainsi éliminerait la réfraction et la différence de focale air-eau Ce genre de dôme conviendrait-il et quelle focale dois-je utiliser ?
    D’avance merci !

    Jean.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *