Quel flash sous-marin choisir ? (Article 1/2)

Quel flash sous-marin choisir ? (Article 1/2)

Choisir un flash puissant suppose que l’on compare la puissance respective des flashs. Pour les comparer, la mesure la plus fréquemment utilisée est le nombre guide (NG) . Il mesure l’intensité d’un flash au centre de l’éclair à pleine puissance. Faut-il faire confiance au nombre guide renseigné par le fabriquant ? Quel flash pour quel usage ?

Comment fonctionne un flash sous marin ?

A pleine puissance, l’éclair du flash dure environ 1/500e de seconde selon les modèles.  Comme on ne photographie pas tout le temps à pleine puissance, il faut bien l’abaisser. L’intensité du flash va rester la même mais la durée de l’éclair sera plus courte. La puissance du flash va varier avec la durée de l’éclair et non avec l’intensité.

Que signifie le nombre guide ?

Le nombre guide représente l’intensité du flash au centre du faisceau de lumière. Plus le NG est élevé, plus le flash doit être lumineux.
Si vous ne vous souvenez plus du rôle de l’ouverture du diaphragme, jetez y un coup d’oeil avant de lire la suite !

Petit exemple, on reste à terre, le sujet est à un mètre de distance, le flash a un nombre guide de 11, le sujet sera correctement exposé à pleine puissance (full power sur le flash) avec une ouverture du diaphragme de f/11.
Avec le mode manuel du flash, ce NG sert à «calculer» vous-même l’ouverture du diaphragme de l’appareil photo en fonction de la distance du sujet.

Pourquoi un flash puissant ?

  • Plus le NG est élevé et plus vous pourrez fermer l’ouverture (Nombre f/ grand). Cela offre plus de latitude pour choisir l’exposition. Je l’explique dans l’article sur l’ouverture.
  • L’intensité de l’éclair diminue en fonction du carré de la distance. Si on reprend notre flash avec NG de 11 et que l’on rapproche l’objet à 0,5 mètre, le sujet reçoit donc 4 fois plus de lumière du flash, on peut donc fermer l’ouverture de 2 valeurs soit de f/11 à f/22, le sujet sera correctement exposé à pleine puissance (full power sur le flash) avec une ouverture de f/22. Un flash puissant vous donne plus de latitude dans le choix du diaphragme. Au contraire, si le sujet est éloigné, il faut mieux d’abord essayer de s’en rapprocher. Au-delà de 2 mètres, les flashs n’ont plus qu’une portée très limitée en règle générale et on perd en définition de l’image.
INON FLASH S2000 - Nombre guide 20 à terre

INON FLASH S2000 – Nombre guide 20 à terre

Faire confiance au nombre guide ?

Ce nombre guide est souvent calculé à terre, ou parfois même sous l’eau, avec une sensibilité de 100 ISO, à une distance de 1 mètre.
On peut apporter quelques nuances à ce chiffre :

  • Gardez en tête que le plus grand NG est mesuré au centre de la lumière du flash. Et certains flashs peuvent avoir une lumière très intense au centre mais beaucoup moins sur les côtés.
  • Certains fabricants donne le NG de leur flash en terrestre et malheureusement pas sous l’eau. Si vous travaillez en eau claire, il faut diviser cette valeur par 2 ou 3 et en eau chargée, peut-être par 3 ou 4.
Sea&Sea Model YS-D1 - NG 32 à terre

Sea&Sea Model YS-D1 – NG 32 à terre

Ce qu’il faut en retenir :

  • Plus le NG est grand et mieux c’est !
  • vous avez un compact, vous aimez photographier en mode macro essentiellement, un flash assez compact d’entrée de gamme devrait vous satisfaire, de type INON S-2000, S&S YS-01
  • vous avez un compact et vous aimez photographier des ambiances et de la macro, je vous conseille un flash puissant du type Inon Z240 ou S&S D1.
  • vous avez un reflex, il vous faut au moins 1 flash puissant pour réaliser les ambiances, le mieux étant 2, et il y a une pléthorée de flashs :  Ikélite, Subtronic, Seacam, Inon et Sea&Sea. Ils sont dans des tranches de budget assez différentes :(

Je ne vous ai pas encore tout dit sur les flashs, il n’ y a pas que la puissance. La suite dans l’article : Comment choisir un flash sous-marin ? 2/2 !  On aborde les critères : temps de recyclage du flash, la température de couleur et la couverture angulaire.

Comments

  1. maxime says

    Bonjour Claire,

    merci pour ces conseils bien utiles

    cependant j’ai du mal a savoir quel flash prendre entre le inon S2000 et le inon D2000 pour faire a la fois de la macro et de l ambiance

    ma config est: canon S120 + caisson nauticam

    merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *