Réussir vos photos sous-marines en 10 étapes

Réussir vos photos sous-marines en 10 étapes

Réussir ses photos sous-marines

Réussir ses photos sous-marines

Vous voulez en finir avec le flou et les tons bleus-vert de vos photos sous-marines, je vous livre ici les 10 étapes pour réussir vos premières photos sous-marines. Vous avez acquis un compact et un caisson sous marin ou bien vous y réfléchissez encore et vous voulez connaître les premières choses à faire avec votre nouveau bijou.

1. Connaître votre appareil photo

Faites connaissance avec votre nouveau bijou avant de l’emmener sous l’eau, vous n’allez pas le maîtriser en tâtonnant, alors lisez le manuel !
En parlant de maîtrise, apprenez à modifier les réglages sans regarder. Pourquoi ? En plongée, que vous devez prendre un cliché rapidement car le moment est fugace, ou si vous avez un serpent de mer dans le viseur mais que vous devez modifier vos réglages, vous serez bien content de garder les yeux rivés sur le viseur ! Votre caisson doit devenir un prolongement de votre corps !

2. Se stabiliser sous l’eau

photo sous-marine

Maîtriser la flottabilité pour photographier ©C.Formule

La photo sous-marine demande d’être très à l’aise sous l’eau, vous devez être capable de gérer votre matériel photo, votre flottabilité et avoir un oeil sur votre manomètre. Pensez à communiquer avec votre binôme au risque de le perdre à cause d’une photo.

 

3. Respectons l’environnement

photo sous-marine

Poulpe à ocelles bleues-Toute petite pieuvre bien camouflée-Sa morsure peut être mortelle-Moalboal (PH) ©C.Formule

De plus la plongée de réadaptation permet de vous familiariser avec l’environnement. Tombants, courants, pente sableuse…vous ne pourrez vous comporter de la même manière et certaines photos seront impossibles à prendre …même si vous en avez très envie… Il faut accepter de renoncer à prendre des photos si on menace ou détruit cet écosystème subaquatique.

Ne touchez pas les bébètes ou ne jouez pas avec, ce sont des animaux sauvages qui peuvent vous surprendre par leur réaction et les moyens de se défendre. Certaines sont dangereusement mortelles.

Laissez les images être la récompense de votre patience.

 

 

4. S’approcher tout en respectant une distance de sécurité

L’eau absorbe la lumière très vite et les nouveaux photographes sous-marins se plaignent le plus souvent de photos bleu-verte.
L’erreur régulièrement commise est de photographier de trop loin et de zoomer sur le sujet . Laissez le zoom dans sa plus courte focale (grand angle) et essayez de vous rapprocher du sujet. Il faut réduire au maximum l’eau entre votre caisson et le sujet et votre image apparaîtra plus claire, plus nette et plus colorée.
De plus, l’eau contient de petites particules (backscatter en anglais) qui sont mises en lumière par un flash mal orienté. Minimiser le volume d’eau entre le caisson et le sujet fera aussi fondre la neige de vos images :)

5. La contre-plongée en photo sous-marine , kesako ?

Vos meilleures photos sous-marines sont souvent prises en contre-plongée. C’est à dire que votre angle de visée est dirigé vers le haut. Vous allez devoir vous placer sous le sujet quand c’est possible et de le cadrer en visant vers la surface. Viser vers le bas vous semble plus facile parce le récif est en dessous de vous mais je regrette les images de poissons et de coraux vue d’en haut sont ennuyeuses.
En visant vers le haut, vous créez un contraste nécessaire entre votre sujet et l’arrière plan et vous pouvez parfois même matérialiser la surface.

photo sous-marine

Netteté des yeux de la petite murène-Panglao (PH) ©C.Formule

6. Mise au point sur les yeux

Une image nette est une image réussie …oui mais si les yeux de la murène sont floues, on passe d’une photo wouaah à une photo ratée.  La règle d’or pour les photos sous-marines c ‘est la netteté des yeux de votre sujet. Déplacer le point d’autofocus sur les yeux, pressez le déclencheur à  moitié chemin pour faire l’autofocus et quand votre photo est bien composée, pressez complètement le déclencheur.

7. Patience et laisser approcher l’animal

La patience est le nerf de la guerre en photos sous-marines. Vous allez vous déplacer plus lentement et scrutez l’environnement pour en dénicher les pépites. Votre sujet n’est pas là pour prendre la pose, c’est à nous de l’observer et de dénicher le meilleur angle de vue et d’en tirer la meilleure photo. L’animal doit vous acccepter en quelque sorte et il se peut qu’il s’approche de vous. Et parfois cela peut prendre du temps voire plusieurs plongées…

8. Utiliser un flash

Puisque l’eau absorbe la lumière et les couleurs des photos sous marines, utilisez un flash pour restorer les couleurs. Il vous permettra aussi d’éliminer les particules blanches de vos photos à condition de bien l’orienter.  C’est l’investissment le plus important.

9. Analysez vos photos sous-marines, ajustez les réglages et recommencer

Avec un appareil numérique, on a envie de mitrailler à outrance les petites bêtes qui nous entourent. On est tous passer par là :) Mais revoir les photos sur votre écran LCD juste après la prise de vue, va vous permettre d’ajuster rapidement la netteté , l’exposition ou la composition. De répéter la prise de vue si nécessaire et vous apprendrez à corriger rapidement et prendre de plus belles photos sous marines en réduisant le nombre de prise de vue.

10. Sécuriser et entretenir son matériel de photo sous-marine

Quand je venais d’acheter mon caisson pour le Canon G12, je suis partie plonger toute fière avec mon joujou au poignet, je l’ai perdu pendant la plongée sans m’en apercevoir pour enfin le retrouver en surface et j’ai failli le perdre  de nouveau en remontant.  Sécuriser veut dire fixer à votre gilet de plongée. Il existe de très bon système pas cher avec 2 mousquetons reliés par une spirale.
L’entretien est essentiel pour que votre matos dur longtemps. Il faut  faire tremper le caisson dans l’eau douce après chaque plongée pour permettre au sel de se dissoudre.

N’hésitez pas à poster un commentaire pour vous exprimer sur cet article ou ces photos sous-marines ou poser vos questions.

Comments

  1. Ulrick says

    Connaître votre appareil photo

    Faites connaissance avec votre nouveau bijou avant de l’emmener sous l’eau, vous n’allez pas le maîtriser en tâtonnant, alors lisez le manuel !

    Avec plaisir, mais quid du manuel du RX100, à consulter en ligne !!!!!

    • claire formule says

      Je comprends que le format papier ait des adeptes ;) La naviguation dans les sous-menus est aisée, non ? Mais d’un autres côté, il est proposé en format pdf. Tu peux le telecharger sur une tablette, un smartphone. Tu dois pouvoir aussi l’imprimer si tu préféres le format livre. En fait j’apprécie qu’on puisse le lire n’importe où et même le consulter en vacances si besoin. J’ai un gros manuel papier pour mon D7000 et j’ai fait des fiches pour mémoriser les réglages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *